UN ARTISTE

Céline Dominiak

PARALLAX PRÉSENTE SA SÉRIE << CALMES BLANCS >> 

LES ARTISTES

VOIR SON EXPO

NOUS CONTACTER

celine dominiak,photographies,cartes postales,artcontemporain

Sa démarche

Céline Dominiak est une conteuse visuelle qui s’amuse avec nos émotions et nos perceptions.

Chaque œuvre amorce une possible narration qu’elle nous offre comme un cadeau.

EN SAVOIR PLUS

Passionnée par la photographie depuis son adolescence, guidée par ses envies et ses intuitions, le parcours de Céline Dominiak est celui des chemins de traverse. Après des études de photographie en Suisse, elle est photographe indépendante pendant 10 ans et alterne travail personnel proche du documentaire et travaux de commande pour la publicité et la presse.

À 40 ans, elle change de direction et découvre le dessin qui lui ouvre de nouvelles perspectives. Elle développe depuis un univers à la frontière entre le réel et l’imaginaire. Aujourd’hui photographe sans appareil photo, Céline Dominiak invente un monde rêvé à partir de clichés abandonnés et de petits éléments naturels glanés ici et là.

Telle une chirurgienne, elle assemble, coupe, colle ou recouvre des cartes postales et des photographies anonymes qu’elle chine et collectionne. Une intervention pour faire vivre et revivre.

 Facétieuse, elle agence avec ordre et désordre des personnages oubliés et des fragments de nature. Elle mélange les  univers et joue avec les échelles pour inventer un monde parallèle, étrange et décalé.

PORTFOLIO

Ses oeuvres

e – galerie

Découvrez une sélection des œuvres de nos artistes.

Acheter de l’art c’est acheter un morceau de cœur, une parcelle d’âme, une part de la vie de quelqu’un. c’est donner la motivation à un artiste de partager son talent, sa passion…

Sa bio

Née en 1967 à Grenoble,  Célien Dominaik vit et travaille à Paris

EN SAVOIR PLUS

A propos de sa série “Second souffle”

C’est cela qui émeut sans doute : tout ce qu’on voit ici a d’abord dû être sauvé. Des photos qui, par nature, avaient essayé en leur temps de retenir le temps. Ces mêmes images jetées ou perdues, devenues anonymes et orphelines, repêchées en vrac, puis glanées par dizaines dans des brocantes. Mais aussi toutes ces petites matières ajoutées, vouées d’ordinaire à se dégrader et disparaître, délicatement ramassées et collées ici ou là : aiguilles de pin, ailes de guêpes ou de libellules, plumes, monnaies du pape, graines à hélice…
Non seulement chaque image retrouvée – libérée entre-temps de toute propriété – renoue automatiquement avec sa modeste vocation d’éternité, mais l’organique lui-même, animal et végétal, condamné d’habitude à la décomposition bénéficie aussi d’une vie nouvelle.
L’un avec l’autre, l’un sur l’autre trouvent un même support accueillant, comme un lit pour leurs noces inattendues et fécondes.
La photographie et l’herbier joignent leurs propriétés respectives pour ne faire qu’un.
C’est de cette union entre du passé photographié et de la matière séchée ou inerte que tout un ensemble semble revenir à la vie et presque reprendre des couleurs.
On dirait que de l’air circule à nouveau, en courants. Et viennent à l’esprit des mots légers comme des jeux d’enfants : à tire-d’aile, cerf-volant, vol-au-vent, poids plume, voile lacté…
Toutes les figures (homme, femme, enfant, mère et fils, frères et sœurs) paraissent ranimées, revivifiées, regonflées et allégées par ces drôles de surplus, ces reliefs en forme de membrane : c’est ce qui a été collé qui les fait décoller.
C’est ce qui a été séparé qui est réparé. C’est ce qui a été ajouté qui finit de développer chaque photographie, d’en libérer complètement le sens : un lien d’amour entre deux êtres, des corps délestés, la joie d’un mouvement ascensionnel, une communion des éléments et des règnes, un monde certain et fragile. Que sont ces photographies hybrides sinon des images révélées ?

Bernard Benoliel

SES EXPOS

Expositions Personnelles

  • 2017  Second Souffle, La Conserverie, Metz.
  • 2009 Atelier Byzance, Paris (dessins et sérigraphies)
  • 2003  Dedans dehors, au seuil de l’intime , Musée Mathesin, La Mure ( 38)

Expositions Collectives

  • 2019 Lux  , galerie Parallax, Aix en Provence
      • Calmes Blancs  , N’oblige , Paris
  • 2016   D’apres Nature , Sm’Art, Aix en Provence
      •  Wild , Galerie de l’Œil ouvert , Paris
  • Depuis 2008, exposition bi-annuelle, Ateler Byzance, Paris
  • 2008 Miam Miam, Atelier Beau Travail, Paris
  • 2001 le Lycée, la serre & la colline, Lycee horticole de Romans (38), photographies dans le carde de la DRAF
  • 1999 Prix de la photographies Sociale et Documentaire , Paris
  • 1995 Couples Ecole d’Arts Appliqués de Vevey, Suisse